Frequently asked questions

CONSEILS DE BASE POUR BIEN VAPOTER

Prévoir du matériel de rechange


Afin de vous éviter toute coupure dans votre vapotage, en cas de problème technique avec votre matériel, il est important, voire indispensable, d'avoir en sa possession du matériel de rechange. Nous vous conseillons d'avoir toujours une batterie, un clearomiseur et des résistances en stock, afin de palier à tout problème avec votre ecigarette habituelle (panne de batterie, clearomiseur cassé, fuite, résistance encrassée...).




Changer régulièrement les résistances de votre clearomiseur


Une résistance n'a pas une durée de vie illimitée. Au fil du temps, des e-liquides utilisés et de l'usage que vous faîtes de votre cigarette électronique, la résistance s'encrasse et se dégrade. Il faut donc la changer régulièrement, de plusieurs fois par semaine à une fois par mois selon votre profil de vapotage et le type de résistance. Si vous constatez que vous avez de plus en plus de mal à inspirer de la vapeur, que vous avez de moins en moins de vapeur à chaque bouffée ou que vous ressentez moins bien les arômes de votre e-liquide, il est fort probable que votre résistance soit en fin de vie. N'hésitez pas à la remplacer, vous ressentirez tout de suite la différence avec une neuve. A l'occasion, essayez aussi les résistances et clearomiseurs de dernière génération produisant une meilleure vapeur et restitution des saveurs.




Dévérouiller / vérouiller votre batterie


Pour allumer ou éteindre une batterie, en fonction des modèles, il suffit d'appuyer de 3 à 5 fois sur son bouton "switch". Après utilisation de votre ecigarette, veillez à bien l'éteindre à chaque fois. Ceci, vous permettra d'économiser votre batterie et d'éviter tout risque que votre batterie s'active sans votre consentement (dans votre poche de pantalon par exemple).




Bien serrer le clearomiseur sur la batterie


Il faut bien vérifier que votre clearomiseur soit parfaitement vissé à votre batterie, sous peine de mauvais contact.




Bien visser votre résistance sur la base du clearomiseur


Veillez à bien fixer la résistance sur la base de votre clearomiseur, sous peine de fuites d'e-liquide et de dysfonctionnements. Ne pas la serrer trop fort car vous risqueriez d'abîmer son joint d'étanchéité.




Nettoyer régulièrement votre clearomiseur


Pensez à nettoyer au moins une fois par mois votre clearomiseur par un démontage complet et un rinçage à l'eau chaude. Les e-liquides étant parfois très visqueux, ils peuvent vite favoriser l'apparition de dépôt et encrasser l'intérieur de votre clearomiseur. Après chaque révision, veillez à bien remettre tous les joints d'étanchéité à plat aux endroits adéquats. Si un joint est mal remis, vous risquez des fuites. Profitez-en aussi pour vérifier leur bon état (pas de coupure, pas d'écrasement...). Ne revissez pas trop fortement les pièces de votre clearomiseur, sous peine d'abîmer les joints.




Nettoyer régulièrement le contacteur de votre batterie


Vérifiez que le plot central (contacteur) de votre batterie soit toujours propre (pas de dépôt, ni d'e-liquide stagnant). Si ce n'est pas le cas, nettoyez-le avec un chiffon et retirez tout résidu. Un contacteur sale n'enverra pas correctement ou pas du tout l'énergie à votre clearomiseur.




Utiliser un voltage adapté à vos résistances


Un point très important à respecter pour profiter pleinement de votre ecigarette. Beaucoup de vapoteurs débutants ne le savent pas et utiliser le bon voltage sur la bonne résistance va leur procurer une excellente expérience de vapotage.

Si vous utilisez une batterie délivrant un voltage trop important pour la résistance que vous utlisez, vous risquez de surchauffer votre e-liquide et d'avoir un goût de brûlé très désagréable en bouche.

A l'inverse, si vous utilisez un voltage trop faible, votre e-liquide se vaporisera mal et vous risquez même d'avoir des remontées d'e-liquide en bouche.

Voici nos conseils pour bien choisir vos résistances en fonction du voltage de votre batterie et du type de vapeur souhaitée :

  • Vapeur chaude :
    • Batterie entre 2,4V et 3V : Résistance 1,2 Ohm
    • Batterie entre 2,9V et 3,5V : Résistance 1,6 Ohm

  • Vapeur tiède :
    • Batterie entre 3V et 3,7V : Résistance 1,8 Ohm
    • Batterie entre 3,1V et 4V : Résistance 2 Ohms

  • Vapeur froide :
    • Batterie entre 3,2V et 4,2V : Résistance 2,2 Ohms
    • Batterie entre 3,4V et 4,5V : Résistance 2,5 Ohms





BATTERIES D'E-CIGARETTE : PROBLÈMES RENCONTRÉS ET SOLUTIONS

Pourquoi ma batterie ne fonctionne pas ?


Avant d’envisager un retour en Service Après-Vente ou tout simplement de la jeter à la poubelle, vérifiez les points suivants sur votre batterie :

  • La batterie a-t-elle été activée ?
    Appuyez plusieurs fois sur le bouton Switch (entre 3 et 6 fois selon les modèles).
  • La batterie est-elle bien chargée ?
    Faites une charge complète de la batterie. Le cas échéant, vérifiez que cela ne soit pas votre chargeur qui soit en défaut.
  • Le contacteur de la batterie est-il propre ?
    Vérifiez son état et nettoyez-le avec un chiffon sec. Des résidus d’e-liquide et de l’oxydation peuvent être la cause du dysfonctionnement.

Si vous avez vérifié tous ces points et que le problème persiste, vous êtes bon pour acheter une nouvelle batterie.




Pourquoi ma batterie clignote et s’éteint toute seule ?


Il y a 2 causes possibles :

  • Votre batterie est en surchauffe :
    Vous avez trop utilisé votre cigarette électronique dans un laps de temps donné et l’électronique intégrée à votre batterie l’a met automatiquement en désactivation. C'est une sécurité.

    La batterie a besoin de refroidir, tout comme la résistance et le clearomiseur. Il ne faut pas hésiter à patienter plusieurs minutes avant de réessayer de vapoter. Il est important de respecter une fréquence de tirage (aspiration) d’au minimum 10 secondes entre chaque bouffée. En ne respectant pas une période de refroidissement minimale, votre résistance va s’user prématurément et votre e-liquide se dégradera plus vite, perdant ses qualités aromatiques.
  • Votre batterie est totalement déchargée :
    Ce clignotement peut aussi vous indiquer que la batterie est déchargée et qu'il vous reste peu ou plus du tout d'autonomie. Il suffit de la recharger.




Pourquoi le bouton de ma batterie est-il bloqué ?


Il se peut que des poussières ou des grains de sable se soient introduits dans les interstices du bouton et viennent gêner son fonctionnement. Essayez de souffler très fort dessus ou si vous en avez sous la main, utilisez une bouteille d’air sec ou un compresseur d’air.

Si malgré cela le problème persiste, il se peut que cela soit le mécanisme du bouton qui soit défectueux. Ce dysfonctionnement peut être pris en charge par votre SAV, si votre batterie est encore sous garantie. Si ce n’est plus le cas, elle n’est pas économiquement réparable. Il faudra, hélas, la remplacer.




Pourquoi ma batterie ne se recharge pas ?


Dans ce cas, vérifiez les points suivants :

  • Le contacteur de la batterie est-il propre ?
    Vérifiez si celui-ci n’est pas encrassé, sale ou rempli d’e-liquide. Le cas échéant, le nettoyer avec un chiffon.

  • Le ressort du contacteur est-il en bon état (pour les modèles qui en sont équipés) ?
    Contrôlez qu’il ne soit pas détendu ou cassé. S’il n’est pas en bonne position, le contact ne se fera pas avec votre chargeur Ego/510.

  • Le chargeur est-il fonctionnel ?
    Vérifiez l’état de votre prise murale, adaptateur Ego/510 ou câble Micro USB.




Pourquoi l'autonomie de ma batterie diminue avec le temps ?


Une batterie d'e-cigarette est composée notamment d'une pile rechargeable. Cette pile, comme tous les modèles rechargeables, perd en autonomie au fil du temps. Plus vous la rechargez et plus son autonomie diminue. Lorsque que l'on parle de durée de vie d'une batterie, on l'exprime en nombre de rechargements. En règle générale, une batterie tient environ 300 rechargements. Et plus vous arriverez aux 300 rechargements et plus son autonomie se réduira, parfois même divisée par 2. Arrivé à ce stade, il vaut mieux en racheter une neuve de nouvelle génération.









CLEAROMISEURS ET RÉSISTANCES : PROBLÈMES RENCONTRÉS ET SOLUTIONS

Pourquoi mon clearomiseur ne marche pas ?


Si votre batterie est bien alimentée en énergie et que les voyants vous indiquent qu’elle fonctionne, vérifiez les points suivants :

  • Présence d’e-liquide sur le contacteur de la batterie :
    Vérifiez qu’il n’y a pas de liquide ou de dépôt sur le contacteur de la batterie. Le contacteur et la visserie sur lesquels l’on vient fixer le clearomiseur sur la batterie doivent toujours être propres. N’hésitez pas à nettoyer régulièrement ces zones avec un chiffon.
  • Présence d’e-liquide sur la partie basse de la résistance :
    Contrôlez également qu’il n’y a pas non plus de dépôt sur la partie basse de votre résistance. Celui-ci empêchera un bon contact avec la batterie.
  • Présence d’e-liquide dans la partie haute de la résistance :
    Cas fréquent, votre résistance est peut-être « noyée » dans du e-liquide. C'est-à-dire que les mèches ne retiennent plus suffisamment l’e-liquide et que la partie centrale, de celle-ci, est remplie entièrement, provoquant son mauvais fonctionnement. Essayez de nettoyer le surplus avec un chiffon ou remplacez la résistance par une neuve.
  • La résistance dans votre clearomiseur n’est pas bien fixée :
    Si la résistance est mal vissée sur la base du clearomiseur, elle ne pourra pas touché et être en contact avec le contacteur de la batterie. Elle ne recevra donc aucune énergie. Vous risquez même d’avoir des fuites d’e-liquides. Contrôlez donc que vous avez bien vissé la résistance. Ne pas trop serré car vous risquez d’abîmer le joint d’étanchéité de la résistance.
  • Contrôlez les trous d’aération de votre clearomiseur :
    Si vous entendez le bruit caractéristique de bon fonctionnement de votre cigarette électronique, mais qu’il n’y a pas de vapeur qui sort ou qu’il faut inspirer très fort, vérifiez que les trous d’aération ne sont pas bouchés. Pour cela, il suffit de prendre un cure-dent et de l’insérer dans les différents petits trous situés à la base de votre clearomiseur. S’ils sont bien obstrués, vous verrez aisément tout le dépôt qui tombera.




Pourquoi mon clearomiseur fuit-il ?


Il y a encore peu, les premières générations de clearomiseurs connaissaient des défauts de conception, ce qui engendrait souvent des fuites d’e-liquide. Aujourd’hui, les problèmes de ce type n’existent plus sur les clearomiseurs de nouvelle génération. En voici les principales raisons :

  • Usure des joints présents à l’intérieur du clearomiseur et sur la résistance. Ils assurent une parfaite étanchéité du système. Il n’est pas anormal qu’au bout d’une année votre clearo soit victime de fuites. En effet, les joints en caoutchouc s’usent avec le temps, le frottement des pièces métalliques ou au contact de l’e-liquide. Il faut veiller à bien les contrôler régulièrement et à ne pas visser trop fort les parties démontables. Il y en a 2 à 3 en règle générale.

  • Oubli d’un joint lors du remontage du clearomiseur. Après un entretien bien mérité, il est fréquent lors du démontage et remontage de votre clearomiseur qu’un joint s’échappe. Une fois remonté avec un joint en moins, votre clearomiseur sera sujet aux fuites. Il faut donc bien veiller à ce que tous les joints soient remis à leur place et bien à plat sur le support.

  • Un réservoir pas suffisamment rempli en e-liquide. Il est important de veiller à ce que le clearomiseur soit rempli au minimum au tiers de sa capacité. Ceci permet de maintenir un certain vide d’air et ainsi de limiter les risques de fuites.

  • Une résistance défectueuse. Si celle-ci est usée ou défaillante, elle peut laisser passer du liquide par sa base et inonder le contacteur de votre batterie, risquant de l’endommager sérieusement.




Pourquoi mon clearomiseur fait un bruit de « glouglou » quand je vapote ?


Souvent, on définit ce phénomène par un bruit de « glouglou ». Cela se produit lorsque l’on « tire » sur le clearomiseur, on inhale peu de vapeur et on entend ce fameux son assez désagréable. Parfois, il y a même une remontée d’e-liquide dans la bouche.

Cette situation gênante se produit à chaque fois que le tube central (cheminée) amenant à la résistance se remplit d’e-liquide. Ce tube relie la résistance à votre drip tip (tête du clearomiseur) et permet le passage de la vapeur jusque dans votre bouche.

Il y a 3 explications à ce problème :

  • Du e-liquide dans le tube central après avoir rempli votre réservoir. Lorsque l’on recharge son clearomiseur avec du e-liquide, on peut en verser un peu, par inadvertance, dans le tube central. Celui-ci en sera donc rempli. A chaque inhalation la vapeur produite devra traverser ce rideau de liquide et provoquera des « glouglous ». Pour le résoudre, il suffit de retirer le clearomiseur de sa batterie, de le dévisser dans le bon sens, afin de ne pas faire couler d’e-liquide à son ouverture et de nettoyer le tube central incriminé avec un coton-tige ou un chiffon fin. Puis, il faut faire le chemin inverse et re-tester son clearomiseur.

  • La résistance est usée ou défectueuse. Les poils de la résistance absorbent trop de liquide et ne le retiennent pas bien. Il faut dans ce cas remplacer la résistance. Pas d’autre solution.

  • Votre façon de vapoter n’est pas adaptée au vapotage. Comment ça ? En effet, on a souvent tendance à inspirer fort sur le clearomiseur pour inhaler rapidement de la vapeur, comme avec une cigarette traditionnelle. Or, vapoter ce n’est pas fumer. Cela implique de « tirer » de façon plus douce et longue, pour que l’e-liquide ait le temps de bien se transformer en vapeur. Donc, si l’on inspire trop fort et vite, la vapeur générée sera aussi accompagnée d’une remontée d’e-liquide. Il faut donc changer sa façon de vapoter.




Pourquoi l'e-liquide remonte parfois jusque dans ma bouche ?


Il y a plusieurs causes à ce problème :

  • Vous inhalez trop fort :
    C'est une erreur du débutant classique. On a tendance à "tirer" comme sur une cigarette traditionnelle. Vapoter nécéssite des durées d'inhalation plus longues et moins fortes que la cigarette. En aspirant trop fort et trop vite, l'e-liquide n'a pas le temps de se transformer en vapeur et vous favorisez sa remontée dans le tube central et le drip tip (l'embout) du clearomiseur, jusqu'à aller sur vos lèvres et dans votre bouche. Il faut impérativement changer vos anciennes habitudes. Privilégiez donc des aspirations moins fortes et plus longues.

  • Vous avez trop rempli vos cartouches :
    Il est important de respecter le volume maximal toléré par votre cartomiseur sous peine d'avoir des remontées d'e-liquides. Dans ce cas, retirez un peu d'e-liquide de votre cartouche.

  • Vous êtes victime de remontée de condensation dans le drip tip :
    C'est un cas très fréquent et normal. A force de vapoter, se forme à la longue une condensation sur les parois du tube central et du drip tip. Cette condensation est plus ou moins prononcée en fonction du type de clearomiseur utilisé. En effet, un clearomiseur dont le drip tip est non démontable et en plastique favorisera plus fréquemment ce phénomène. En revanche, utiliser un drip tip démontable et idéalement en inox, voire en Téflon, réduira considérablement ce problème. D'autre part, l'usage d'un drip tip démontable permet de stocker cette condensaton entre la base du drip tip et la partie haute du clearomiseur, ceci évitant les remontées trop fréquentes. Dans tous les cas, il est important d'essuyer régulièrement l'intérieur du tube central et du drip tip pour éviter tout désagrément.

  • Vous utilisez une batterie non régulée :
    Les anciennes générations de batteries ne fournissent pas toujours un voltage constant lorsqu'elles arrivent en fin d'autonomie ou fin de vie (type non régulé). Plus leur stock d'énergie diminue et plus la tension délivrée diminue, ce qui peut générer une mauvaise vaporisation du e-liquide. Si l'e-liquide qui se trouve sur la mèche de la résistance n'est pas bien chauffé, vous aurez un mélange de vapeur et de liquide qui remontera jusqu'à votre bouche. Veillez donc toujours à avoir une batterie bien rechargée ou un modèle assurant un voltage dit "régulé".




Pourquoi la vapeur inhalée est moins importante qu'à l'habitude ?


Ce problème peut être lié à plusieurs causes :

  • Problème au niveau de la résistance :
    Celle-ci peut être encrassée et délivre moins de vapeur à chaque bouffée. Dans ce cas, il faut la remplacer par une neuve.

    Il peut aussi s'agir d'un problème de "noyade" de votre résistance. En effet, celle-ci peut être totalement remplie d'e-liquide ce qui empêche son bon fonctionnement. Pour cela, il suffit de prendre un chiffon et de nettoyer le trop plein d'e-liquide présent à l'intérieur de la résistance.
  • Problème au niveau de votre clearomiseur :
    Il se peut également que les trous d'aération de votre clearomiseur soient bouchés. Ce qui empêche un bon tirage de vapeur. Il faut les déboucher à l'aide d'un cure-dent.
  • Problème au niveau de la batterie :
    Si votre batterie est ancienne, elle n'est probablement pas dotée d'un système de régulation du voltage. Ceci peut provoquer une baisse de la tension envoyée par la batterie vers le clearomiseur lorsque que celle-ci arrive en fin d'autonomie. Rien de grave, il suffit de prendre son mal en patience ou de recharger sa batterie ou encore de s'en procurer une neuve de dernière génération.




Pourquoi le clearomiseur est-il brûlant au touché ?


Si le clearomiseur devient trop chaud en main, que la base ou le réservoir en verre est brûlant, c’est qu’il y a un problème. En voici les 2 principales causes :

  • Un clearomiseur sollicité trop fréquemment. Une e-cigarette a besoin de temps de pause entre chaque inhalation. Comme une cigarette, on tire une « taffe », on attend, on en retire une, ainsi de suite. En respectant des temps de pause de minimum 10 secondes entre chaque inspirations, le clearomiseur a le temps de se refroidir. S’il est trop utilisé, il va beaucoup chauffer, risquant de dégrader l’e-liquide dans le réservoir et la résistance qui ne supportera pas longtemps de telles charges.

  • Un clearomiseur dont les entrées d’air sont bouchées. Un clearomiseur est composé de petits trous permettant d’aspirer de l’air par l’extérieur. Ce dispositif permet tout simplement de pouvoir inhaler la vapeur produite. Sans trous, on ne pourrait pas aspirer la vapeur. C’est comme un courant d’air. Si ces trous sont bouchés, le clearomiseur génère peu de vapeur, voire pas du tout et chauffe considérablement. Il faut veiller à vérifier régulièrement que les quelques trous, en règle générale à la base du clearomiseur, ne soient pas bouchés. Il ne faut pas hésiter à les déboucher avec un cure-dent par exemple.




Pourquoi y a-t-il un dépôt marron sur mon drip tip ?


A force de vapoter, le drip tip (tête du clearomiseur) se charge en diverses particules qui restent collées dessus avec la chaleur générée par le vapotage. Rien de grave, ni de dangereux, c’est simplement un mélange de peaux mortes des lèvres et de salive. Pour le nettoyer, il suffit de gratter le drip tip avec un ongle ou de le passer à l’eau chaude.




Pourquoi ma résistance ne marche plus ?


Il y a plusieurs causes à ce problème :

  • Votre résistance est cassée. Votre clearomiseur a peut être subi un choc violent, il est tombé par terre par exemple. Le fil résistif à l’intérieur a pu céder avec le choc.

  • Votre résistance est mal vissée sur sa base dans le clearomiseur. Dans ce cas, le bas de la résistance ne vient pas au contact du contacteur de la batterie. La résistance ne reçoit pas d’électricité pour fonctionner.

  • Votre résistance ou clearomiseur fuit. Vérifiez qu’il n’y a pas d’e-liquide sur le contacteur de votre batterie à cause d’une fuite. Si le bas de la résistance qui fait contact avec votre batterie, baigne dans du e-liquide, celle-ci ne marchera pas bien, voire pas du tout.

  • Un défaut de conception. Il se peut que votre résistance était déjà non fonctionnelle avant votre achat.




Pourquoi ma résistance fuit-elle par le bas du clearomiseur ?


Si ce phénomène se présente, c’est que probablement votre résistance est complètement encrassée. Elle n’arrive plus à retenir l’e-liquide et celui-ci peut couler par sa partie basse. Il faut dans ce cas en remettre une neuve.

Il se peut également que votre résistance soit mal vissée sur sa base, laissant ainsi passer du liquide par le bas.





E-LIQUIDES : PROBLÈMES RENCONTRÉS ET SOLUTIONS

Pourquoi l’e-liquide inhalé à un goût de « brulé » ?


Cette sensation désagréable de goût de brûlé arrive régulièrement lorsque l’on fait un mauvais usage de sa cigarette électronique. Elle se produit lorsque :

  • L’e-liquide est chauffé trop fort par l’usage d’une résistance trop faible par rapport à la tension envoyée par la batterie. L’e-liquide est ainsi chauffé à une température plus importante que recommandée et il génère un goût modifié ou carrément de brûlé. Il est important de bien choisir le bon voltage pour sa résistance.

    Pour utiliser une tension adaptée à votre résistance, suivez nos conseils :
    • Résistance 1,2 Ohm : batterie entre 2,4V et 3V
    • Résistance 1,6 Ohm : batterie entre 2,9V et 3,5V
    • Résistance 1,8 Ohm : batterie entre 3V et 3,7V
    • Résistance 2 Ohms : batterie entre 3,1V et 4V
    • Résistance 2,2 Ohms : batterie entre 3,2V et 4,2V
    • Résistance 2,5 Ohms : batterie entre 3,4V et 4,5V

  • La résistance n’est pas bien imbibée d’e-liquide ou pas amorcée. Le phénomène s’explique par le fait que la résistance est encore sèche et qu’elle ne vaporise donc pas d’e-liquide. Vous inhalez donc à 100% de la résistance et à 0% du e-liquide. C’est une situation à éviter impérativement car vous risquez de respirer des substances toxiques. Une résistance n’est pas faite pour être utilisée sans e-liquide.




Pourquoi certains e-liquides se consument plus vite que d’autres ?


Dans ce genre de situation, il y a 2 facteurs à prendre en compte :

  • Le type de résistance utilisée :

    En effet, la technologie de résistance utilisée a un impact conséquent sur la consommation d’e-liquide. Les résistances de première génération de type « simple coil » (une seule résistance), ont moins de surface à imbiber d’e-liquide. Elles consomment donc moins d’e-liquide, mais génèrent moins de vapeur et restituent moins bien les arômes que les résistances de dernière génération.

    Les dernières technologies du type « Dual Coil » (double résistance) ou encore celles qui supportent le « Sub Ohm » (une valeur de résistance très faible) augmentent la consommation d’e-liquide par l’usage de doubles résistances, voire plus. Celles-ci ont pour avantage d’optimiser les arômes des e-liquides et de créer une vapeur importante, parfois digne d’une locomotive du début du XXème siècle.

  • La composition du e-liquide :

    L’e-liquide est composé, en règle générale, en grande quantité de Propylène Glycol (PG) et en quantité moindre de Glycérine Végétale (VG). La répartition entre ces 2 ingrédients a une conséquence sur la consommation d’e-liquide.

    En effet, plus votre e-liquide est composé de Glycérine Végétale et plus il se consumera vite. La Glycérine est notamment utilisée pour générer une vapeur importante. Un e-liquide composé de 80% de propylène Glycol et 20% de Glycérine Végétale se consommera presque 2 fois moins vite qu’un e-liquide en 50/50. Si vous constatez donc qu’un e-liquide se consume plus vite qu’un autre, comparez leur composition PG/VG.